Jeudi 21 Septembre 2017  -  16h02  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

Tsumi to Batsu - Hoshi no Keishousha (Sin and Punishment) est sorti uniquement au Japon en 2000. Les versions US et PAL ont été annulées les jeux Nintendo 64 se vendaient de moins en moins.
Test : MRC - Multi Racing Championship
Développeur : Genki Co. / Imagineer - Éditeur : Ocean - Sortie : 1997


1997 : les joueurs de Nintendo attendent avec impatience un jeu de course digne d'une véritable simulation. Mario Kart ? Trop arcade ! Diddy Kong Racing ? Encore trop basé sur un univers féérique. Rev Limit ? Pas encore sorti et cela devient insupportable ! Et voilà qu'Ocean nous apporte dans un élan de soulagement un jeu de course réaliste ! Multi Racing Championship (MRC) est bien réalisé mais dérape comme une savonnette et tente plusieurs échappatoires tout en retrouvant une conduite sur la route du hit, mais en lorgnant toujours sur le bas-côté du jeu moyen.

Un concept intéressant et efficace

À cette époque, un grand nombre de jeux de course nous proposait une conduite simplifiée, où la voiture partait à gauche et à droite rapidement avec un contrôle nerveux et peu réaliste - pensons notamment à Ridge Racer, Daytona USA et V-Rally. MRC pose les bases d'une jouabilité plus difficile d'accès, mais proche des sensations qu'on trouverait dans une véritable voiture de course. Bien que le but du jeu ne change pas (être le meilleur pilote des circuits proposés), cette nouvelle approche reste intéressante et finalement bien abouti ; on sent le poids du véhicule, et les quelques modifications apportées changeront en temps réel le comportement de ce dernier.

La musique colle bien à l'ambiance du jeu et vous permettra de profiter de la voix-off - en anglais - assez bien rendue malgré sa relative répétition. Le moteur même si le son est assez grésillant, est convenable. Simple mais il a le mérite d'être audible. Le jeu propose un système de cycle jour/nuit assez rare en 1997, plutôt bien fait même si l'incidence est moindre lors de vos parties. C'est anodin, mais l'effet visuel est là.

Multi Racing Championship a l'air de partir sur les chapeaux de roue, avec une transcription dans les faits fidèle à du bon jeu de bagnole comme on les aime. Mais dans la pratique, ça a bien changé...

De la course mi-simulation, un tantinet arcade

Genki a toujours montré son jeu comme une simulation ; oui et non. Le contrôle à la manette est certes lourd mais il reste très classique, un bouton pour accélérer, un pour freiner, et surtout le stick pour diriger. C'est simple mais la prise en main reste à désirer selon les caractéristiques de votre véhicule : certains dérapent beaucoup trop et même en freinant vous irez taper une partie du circuit, avec à la clé un arrêt quasi intégral de votre voiture. Rageant. Du coup, on se contente de ne pas dépasser les 180 km/h, et la voiture partira souvent en tête-à-queue, comme un savon. C'est réaliste, peut-être un peu trop on dira, le fun part et l'énervement sera bien plus présent. Mais attention, la force du titre vient à doser et à bien choisir votre véhicule, auquel cas si vous prenez une voiture rapide pour un circuit essentiellement boueux, vous aurez bien dû mal à faire péter le high-score. Je ne peux que vous conseiller de bien regarder quelle voiture adopter sur tel ou tel circuit...

La gestion des collisions avec l'environnement assez mal gérée : quand vous touchez une partie du circuit, la voiture s'arrête net et il est difficile après de retrouver sa place, surtout si vos concurrents sont très proches. Mais la gestion des collisions entre véhicules est complètement aberrante et peut vous faire perdre la partie ! Exemple : je me suis retrouvé à frapper le véhicule de mon adversaire à l'arrière et en prenant un virage, nos deux voitures ont exécuté des vrilles (assez mal faites au passage, la caméra se contentant en fait de tourner) avec une physique folle et incohérente. Parfois même, on sera bloqué et on devra carrément faire marche arrière plusieurs secondes pour enfin pouvoir regagner la piste... Un conseil : évitez de trop coller vos adversaires !

Panne d'essence...

MRC est une véritable misère en terme de contenu : le soft propose 3 circuits, de la neige, du soleil et de la pluie. Alors certes ça reste joli, mais c'est trop peu pour soutenir la comparaison à d'autres jeux de courses comme Mario Kart 64, Ridge Racer ou même le futur Monaco Grand Prix Simulation 2. De plus, il est difficile de s'amuser seul. Le jeu n'est pas trop lent et plutôt fluide, et la vitesse d'affichage est correcte. Mais la vitesse réelle d'affichage du jeu paraît lente par rapport à celle indiquée sur le tableau de bord ; à 190 km/h au tableau de bord, la vitesse paraît 2-3 fois moins à l'écran. Résultat on a l'impression de mener sa course pépère, alors que le bolide devrait se révéler plus nerveux. Déprimant. Heureusement que le mode 2 joueurs sauve la mise, cela reste anodin mais assez fun, et étrangement la vitesse d'affichage est au beau fixe, au détriment de quelques ralentissements et d'un problème de clipping gênant, où l'on peut rater les raccourcis ou même l'adversaire !

Et puis quel challenge à part débloquer des voitures. Certes on est dans la seconde génération de jeux en trois dimensions, et le contenu est maigre mais on est sensé être fin 1997, et le joueur en redemande. Notez qu'Imagineer (éditeur, développeur du jeu avec Genki, Ocean étant simple distributeur européen) nous avait alléché avec un bon contenu avant sa sortie : 9 circuits, 4 environnements, une vingtaine de bolides. En théorie oui. Mais la majorité de ce contenu est en fait un simple rajout d'un objet standard.
Les tracés demeurent intéressant à parcourir et assez long, mais encore une fois je déconseille une partie solo tant c'est ennuyeux.

Olex, le 30 septembre 2009

  Verdict
Graphismes : 14/20

MRC reste propre sans pour autant claquer la rétine : effets de lumière assez jolis, cycle jour/nuit, textures délavées mais correctes, modélisation sommaire mais bonne pour les voitures. Il reste plus beau que d'autres jeux de courses mais ne se démarque pas assez. On note encore quelques ralentissements et un clipping - notamment lors des phases enneigées.

Jouabilité : 12/20

Vous aurez beaucoup de mal à condure correctement si vous prenez la mauvaise voiture ; il faudra en choisir une qui vous convient pour chaque circuit. Le jeu a beau se dire moins arcade, la manette N64 souffrira et vos mains également ; cela reste maniable mais si vous accélérez ou même freinez un peu trop, le tête-à-queue sera inévitable. Dommage qu'il y ait peu de fonctionnalités à part ces dernières. De plus c'est mou, on a l'impression de rouler à 25 Km/h alors que le tableau de bord nous affiche 160. Difficile de prendre son pied...

Durée de vie : 11/20

Là aussi MRC ne vole pas bien haut ; 3 environnements différents sur 3 circuits, et on débloque une nouvelle section à chacun. 10 voitures, cela reste très avare en contenu, mais elles ont le mérite d'être entièrement paramétrables. Moyen, quoi, mais cela vous occupera 5-6 heures, car le soft n'est pas si facile que ça. Un mode deux joueurs que je conseille mais également dénué de challenges.

Bande son : 14/20

Du grand classique. Copilote efficace, de la techno, de bons commentaires, un des points forts du soft. Le moteur des voitures est bien rendu et le bruit des pneus sur la piste diffère selon le circuit emprunté.

Scénario : N/A

À part être le meilleur pilote de MRC en finissant 1er et avoir la plus grande collection de voitures, pas grand-chose du côté du scénario. En même temps, ce n'est ce qu'on demande d'emblée à un jeu de bagnoles...



Intérêt :


Un jeu de course en demi-teinte ; Multi-Racing-Championship demeure trop classique dans tous les domaines. Maigre en contenu, un peu lent, pas assez de challenges mais il reste bon sans plus sur le plan technique et sonore. Mais difficile de vous le recommander si vous avez goûté à d'autres jeux plus fun, MRC n'est même pas un jeu purement simulation, ni même arcade, il est sur les deux plans sans jamais se trouver. Bon pour passer le temps à deux (rajoutez donc un point à la note), mais lassant seul. Mais problème, MRC est un des seuls concurrents 64 bits en matière de jeu de courses réalistes. À essayer avant d'adopter, je ne suis pas responsable de la tôle froissée...

  Commentaires (2)

Magnio : Un bon test, mais il y a un seul petit point qui me chagrine... Le fait que "le mode Solo soit ennuyeux"... Certes, une fois fini, on ne reviens plus vraiment dessus, mais pour ce qui est de gagner les 2 dernières voitures, il faut s'accrocher, tant elles offrent un challenge difficile... Et une fois débloquées, ces 2 petites fusées vont vous faire changer d'avis sur l'impression de vitesse du jeu, croyez moi. ;)

olex : Arf, le mode solo est assez routinier et sans réelle surprise, de plus le contenu très avare n'aide pas. Du coup on retient surtout MRC par mon multijoueur, plus intéressant. En 1997, ce procédé était assez juste, surtout qu'entre 1994 et 1999, il y a eu d'énormes progrès technologiques et ludiques. MRC a un contenu de borne d'arcade, où il y a 3 circuits, peu de voitures... désolé ça se faisait en 1994-1995, mais deux ans plus tard - de plus sur une console de salon - faire pareil, ça ne marche plus ;) Voilà, du coup le solo est ennuyeux car peu de choses, connues pour le reste.

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Histoire de Emulation64.fr

   Test du BioSensor (Seta)

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Utiliser et configurer l'utilitaire...

   Jouer en réseau avec Project64 KVE

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Collectionner sur Nintendo 64

   Test du Pad Hori Nindendo 64 (Hori)

   Jouer en Réseau avec les Emulateurs...

   Guide : Bomberman 64
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Extreme-G

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   GoldenEye 007

   Quake 64

   International Superstar Soccer 2000

   Extreme-G XG2

   SCARS
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   Bio FREAKS

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   Resident Evil 2

   Superman

   Super Smash Bros

   New Tetris, The

   John Romeros Daikatana
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Mario Kart 64

   FIFA - Road to World Cup 98

   Fox Sports College Hoops 99

   Turok 2 - Seeds of Evil

   Razor Freestyle Scooter

   International Superstar Soccer 2000

   Quake 64
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net